samedi 31 décembre 2011

EN RENOVATION, UNE OBLIGATION : LA VENTILATION

L’isolation thermique des logements implique obligatoirement le remplacement des fenêtres et portes extérieures par des volumes isolants avec doubles ou triples vitrages. Ces éléments qui respectent les normes et les certifications en vigueurs sont parfaitement étanches.
Les logements se retrouvent ainsi isolés thermiquement et aussi étanches à l’air.
 Sans prise en compte et  traitement du renouvellement d’air, moisissures, odeurs et atteintes aux bâti sont inévitables.
Conséquences d'une ventilation défaillante.
Les conséquences d’une absence ou d’une ventilation non maîtrisée sont nombreuses et variées et impactent notre santé, nos finances et la durabilité du bâti.
 > Les odeurs et les polluants accumulés à l’intérieures du logement provoquent des allergies et favorisent les transmissions virales.
> Condensation sur les parties froides, éléments métalliques, vitres.
> L’ouverture non maîtrisée des fenêtres pour l’aération engendre une surconsommation énergétique pour chauffer ou rafraîchir les locaux.
> Le manque de ventilation entraîne l’apparition de moisissures, la détérioration des revêtements muraux, voir des atteintes aux structures et à la solidité du bâtiment.
 Plusieurs solutions permettent de répondre avec plus ou moins de satisfaction à cette problématique.
 > La ventilation naturelle
> La ventilation mécanique contrôlée
 La ventilation naturelle
La ventilation naturelle consiste à aérer régulièrement le logement afin de renouveler l’air et réduire le taux d’humidité engendré par l’occupation. Celle-ci est souvent complétée par des entrées d’air hautes et basses installées dans les pièces humides : cuisine, salle d’eau.
Bien que séduisante cette technique est en contradiction avec une bonne isolation et ventilation.
> L’ouverture des fenêtres pour permettre l’aération refroidi considérablement le logement et engendre un surcoût énergétique.
> La ventilation est ponctuelle et ne maintient pas un taux d’humidité constant et satisfaisant et produit des pics de polluants.
> Les entrées d’air, si elles ne sont pas obstruées engendrent souvent un inconfort.

La ventilation mécanique contrôlée – VMC

La ventilation mécanique contrôlée permet de maîtriser la quantité et la circulation de l’air dans le logement.
Le principe : permettre l’entrée d’une quantité maîtrisée d’air dans les pièces sèches, Séjour, chambres, et l’extraire dans les pièces humides, cuisine, salle d’eau, sanitaires.
> La circulation d’air ainsi maîtrisée évite la propagation de l’humidité et des odeurs des pièces humides vers les pièces sèches.
> Elle assure une qualité d’air constante et élimine humidité et polluants immédiatement.
> La maîtrise du renouvellement d’air optimise le coût énergétique de la ventilation.
La multitude de system existant permet de répondre à la plupart des situations.
En conclusion : Le remplacement des fenêtres et portes extérieures doit être accompagné par une réflexion sur la ventilation du logement et éventuellement par la mise en place d’une VMC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire